Pierre Riollet, entre l’ombre et la lumière.

Pierre Riollet est un peintre réaliste qui s’inscrit dans la lignée du travail de l’illustrateur Norman Rockwell et des peintres réalistes américains, Edward Hopper et Robert Cotting. Il se passionne pour les jeux d’ombre et de lumière et pour la thématique du « passage ».


A la suite d’un voyage aux Etats-Unis, Pierre Riollet débute un travail sur les ombres projetées sur les façades américaines : enseignes publicitaires, balcons métalliques et échelles de sécurité. Il continue ensuite son œuvre en s’intéressant au surgissement de la lumière et aux contre-jours. Ses tableaux sont empreints de contrastes et de profonds jeux d’ombres et de lumières. Il parcourt le monde à la recherche de tunnels, passages ou lieux habités par un dense clair-obscur.


« Au delà de la symbolique du passage, c’est le graphisme et l’effet esthétique qui m’intéressent dans cette thématique. Quelque soit le sujet, le cadre magnifie la lumière, sa limite est à son service. J’aime cette provocation imposée par l’encadrement sombre qui dirige le regard vers une ouverture éblouissante et abstraite, laissant l’imaginaire libre d’aller vers, s’ouvrir à, s’engouffrer dans… C’est aussi la force de la transition qui est exprimée ici.« 


Nous vous laissons admirer…

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *