Femmes puissantes, un podcast par Léa Salamé


Au Caféminin, nous aimons bousculer nos opinions et rencontrer des personnes qui nous aident à penser en ouvrant nos horizons. C’est pourquoi nous vous conseillons le podcast de Léa Salamé sur France Inter « Femmes puissantes ». Si on peut regretter le moule que plaque invariablement la journaliste sur (son) image de la puissance féminine, il est précieux d’écouter ces femmes se livrer d’une manière inédite et profonde sur leur parcours.


🎙 Victoire a écouté Christine Lagarde : « l’ancienne ministre impressionne, inévitablement, par son intelligence, sa franchise et sa force. Sans rien perdre de son élégance légendaire et sans jamais verser dans la mièvrerie, elle nous ouvre les portes de son intimité – et de son succès. Elle nous fait passer de ses conseils d’administration à ses échecs, en passant par les bijoux, les quotas, son expérience de la maternité, de la politique et de l’amour. Quel que soit le sujet qu’elle aborde, il se dégage de cette femme une grande puissance, intellectuelle mais aussi humaine et spirituelle. »


🎙 Lénaïg a écouté Marion Cotillard : « l’actrice dévoile sans chichis ses failles, ses doutes et ce qui l’a empêché ou l’empêche encore d’avancer librement. Elle est bouleversante par sa simplicité, qui rejoint chacune d’entre nous, et par ses questionnements qui se renouvellent sans cesse malgré les succès. Elle évoque ses trophées et ses défaites avec humour et profondeur. Marion Cotillard va peu à peu bien au-delà du propos de Léa Salamé, et prend d’ailleurs la liberté de choisir un chemin un peu plus fin : c’est là qu’on se régale. »


🎙 Clarisse a écouté Leila Slimani : « la romancière interroge en profondeur son métier : la justification de l’acte d’écrire, les figures inspirantes (les écrivains célèbres, sa famille, son père et son grave destin en particulier), la solitude nécessaire, la reconnaissance et les frontières entre vie publique et vie privée. C’est aussi une discussion fascinante sur les racines, la culture, les choix et les attentes qui pèsent sur les femmes. Sur le chemin que d’autres tracent pour vous à l’avance et sur la liberté qui consiste fondamentalement à dévier de ce chemin. »


🎙 Mélie a écouté Elisabeth Badinter : « l’entretien avec la philosophe s’ouvre involontairement sur la maternité et la puissance qui en est issue. Il fait des détours par le mythe de l’instinct maternel, le refus d’une victimisation des femmes par le féminisme, l’ambition au féminin et les travers du mouvement #metoo. Elisabeth Badinter a, comme aucune autre, une volonté de démystification et de vérité qui pousse dans les retranchements. Elle ne laisse aucune place possible à l’autosatisfaction et l’approximation. À écouter pour la justesse de son ton. »



Et vous, un podcast à nous conseiller ?

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *