Corps féminin, corps médical : vers une nouvelle alliance ?



Au terme de dix jours de réflexions ici avec vous, le constat est clair : la relation qui lie ces deux corps est aujourd’hui une relation blessée. Femmes blessées du manque de considération et de respect de certains soignants, soignants blessés par le peu de reconnaissance et de confiance qu’on peut leur témoigner.

Alors on pourrait s’en tenir là. Qualifier d’un ton péremptoire les femmes d’ingrates inconscientes, et les médecins de brutes sans humanité. Creuser plus profond encore le fossé. Et ainsi oublier, comme nous le rappelle Claire notre sage-femme, que depuis la nuit des temps les femmes sont entourées et soignées à la mesure des risques que leur physiologie implique.

Nous sommes pourtant convaincues que, personne, parmi nous, ne remettrait en question l’apport exceptionnel de la médecine à la condition féminine. Les drames qui se jouent encore au quotidien dans les pays les plus pauvres nous le rappellent.

Alors, comment renouer ce lien ? Comment restaurer cette confiance brisée ?

La réponse nous semble évidente, car criée par les deux professionnelles que nous avons eu la chance d’entendre ici : en donnant à nos médecins, à nos sages-femmes, à nos infirmières les moyens. Le temps, la rémunération, la formation, les effectifs, l’accompagnement pour faire leur métier. Qui est de soigner des personnes, et non des amas de chair.

« L’alliance thérapeutique peut se définir comme la collaboration mutuelle, le partenariat, entre le patient et le thérapeute. »*

Le terme, évoqué par Jeanne notre gynécologue, nous a marquées. Il s’agit de refaire alliance. Et vite. Il y a urgence à expliquer à tous les médecins qu’il y a « une femme derrière un utérus », comme nous le dit Jeanne. Il y a urgence à donner aux femmes des preuves tangibles de la confiance qu’elles peuvent mettre en ceux qui les soignent.

Car le progrès de la médecine semble s’arrêter net là où le profit, l’industrialisation et la déshumanisation ont eu raison de sa nature même : celle de prendre soin des personnes et non seulement des corps.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *