Des femmes et du travail.

Ce soir c’est @christelle_lecturesandco qui nous ouvre les portes de sa bibliothèque ☕️ Elle a choisi pour vous deux livres, qui parlent des femmes, du travail et de trouver sa juste place…

📚 Les quatre filles du révérend Latimer, de Colleen McCullough

✒️Australie, 1925. Quatre jeunes sœurs, deux duos de jumelles de 18 et 19 ans, décident de quitter le cocon familial pour une école d’infirmière. Elles ont soif de liberté, d’indépendance, de conquête et d’amour. Elles sont aussi différentes que peuvent l’être quatre sœurs, et emprunteront chacune un chemin différent vers leur destin. Pour l’une, c’est la vocation d’infirmière avant tout ; pour l’autre, un mariage paisible ; pour une autre, la réalisation de tous les rêves que sa mère a formés pour elle. Elles sont unies par des liens si puissants qu’elles ne sauront jamais s’en défaire. Mais l’apprentissage d’un métier est la porte de sortie de l’adolescence et la porte d’entrée vers le monde de l’âge adulte, la clé de leur avenir.

♥️ Cette saga épique sur la condition féminine est passionnante, renforcée encore par l’univers parfois rude de la campagne australienne. Un grand roman d’apprentissage à découvrir !

🧸 Maman à l’école, de Pauline Martin et Éric Veillé

✒️ Trois mois après sa première rentrée des classes, ma fille était encore régulièrement en pleurs au moment de la séparation. Quand maman travaille, la journée passée à l’école peut être longue pour nos enfants. Ce petit livre plein d’humour nous a aidé à passer le cap ! La petite fille demande à sa maman à rester à l’école mais c’est une catastrophe ! Maman ne comprend rien aux consignes de la maîtresse, elle a les pieds qui dépassent de la table de la cantine, elle elle reste coincée dans le tube dans la salle de motricité… Bref, notre petite héroïne comprend bientôt que l’école n’est pas faite pour les mamans !

♥️ Un joli livre pour dédramatiser la séparation de la journée, qui peut être source de discussion sur la situation inversée (la petite fille au travail de maman), avec les belles illustrations de la créatrice d’Archibald (Mon amour, Ce que papa m’a dit…)

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *